La toux du chenil

La toux du chenil également appelée trachéobronchite est une maladie infectieuse canine, très contagieuse.

chien qui a la toux du chenil

Comme la grippe chez les Humains, cette maladie se transmet par les petites gouttelettes contenant l’agent contagieux expulsés dans l’air ambiant lorsqu’un chien infecté tousse ou côtoie, de façon rapprochée d’autres chiens. La maladie peut donc se répandre comme une traînée de poudre dans les endroits où les chiens sont rassemblés comme les chenils, les expositions canines, la chasse etc.

Le plus souvent, la toux du chenil est due à une infection par une bactérie appelée Bordetella bronchiseptica et/ou un ou des virus, le parainfluenza canin et les Adénovirus 1 et 2, le virus de l’herpès canin, le réovirus ainsi que des mycoplasmes (sortes de bactéries sans paroi cellulaire).

Les symptômes provoqués par ces microbes les plus souvent observés sont bien évidemment la toux, une toux rauque et sèche, si intense qu’elle peut parfois provoquer des vomissements mais également des écoulements du nez et des yeux, des éternuements, une anorexie (perte d’appétit) et une pyrexie (fièvre). Les premiers symptômes peuvent se manifester de 4 à 6 jours après l’exposition de l’animal aux microbes responsables de la maladie.

Chez les chiens les plus sensibles, les chiots ou les chiens âgés chez qui le système immunitaire n’est pas totalement mature ou affaibli, la maladie peut se compliquer en pneumonie, potentiellement fatale pour l’animal.

La meilleure des préventions consiste à ne pas exposer les chiens sensibles et notamment les chiots à d’autres animaux potentiellement malades et à vacciner votre animal.

Il existe deux types de vaccins pour éviter la toux du chenil :

– le vaccin classique protège contre plusieurs virus responsables de la maladie et notamment contre parainfluenza et les adénovirus canins. Mais, comme il existent d’autres agents pathogènes, ce seul vaccin ne peut pas assurer une protection efficace à 100% contre la maladie.

– le vaccin intra-nasal est particulièrement recommandé chez les chiens exposés aux autres animaux. Il consiste en une instillation directement dans les narines du chien par le vétérinaire et assure une protection très efficace contre parainfluenza et Bordetella bronchiseptica. Ce vaccin est actif 3 jours après son application.

Si votre chien présente les symptômes de la maladie, il est nécessaire de consulter très rapidement votre vétérinaire pour confirmer le diagnostic. Cette confirmation peut être obtenue grâce au prélèvement et à l’analyse des sécrétions nasales et trachéales. En fonction des symptômes du chien et des agents infectieux en cause, votre vétérinaire pourra prescrire des antitussifs et/ou des antibiotiques. Le traitement vient généralement à bout des symptômes en une quinzaine de jours. En revanche, le chien reste contagieux jusqu’à 14 semaines après sa guérison. Il faudra donc l’isoler de ses congénères ou des autres animaux pendant toute cette période.

La toux du chenil
5 (100%) 1 vote