Maladie inflammatoire de l’intestin chez le chien

La maladie inflammatoire de l’intestin est une maladie qui peut affecter les humains, mais elle peut aussi affecter les chiens. Les chiens avec cette maladie  peuvent développer des carences nutritionnelles et, si le problème n’est pas traité, ils peuvent devenir très malade. Pour protéger votre chien contre cette condition horrible, prenez le temps d’en apprendre davantage sur les causes, les symptômes et les traitements de cette maladie.

Maladie inflammatoire de l’intestin chez le chien

Qu’est-ce que la maladie inflammatoire de l’intestin ?

Aussi appelée MII, la maladie inflammatoire de l’intestin est une maladie canine dans laquelle des parties de l’appareil digestif du chien deviennent enflammés. Lorsque le tube digestif devient enflammé, il devient moins efficace pour l’absorption des nutriments – ce qui peut entraîner des vomissements, perte de poids, diarrhée, ainsi que des signes de retard de croissance.

Il existe plusieurs types de MII, mais la cause globale n’a pas encore été identifiée. Les chercheurs croient que l’alimentation, la génétique et les infections intestinales jouent tous un rôle dans le développement de la MII et que les antigènes communs comme les conservateurs, les parasites et les corps étrangers peuvent aggraver la condition. Ces antigènes peuvent être responsables de l’apparition de l’inflammation initiale, mais souvent, l’inflammation se poursuit même lorsque l’antigène est parti.

Symptômes de la MII chez les chiens

Malheureusement, il peut être difficile de diagnostiquer la MII chez les chiens parce que les symptômes peuvent ne pas être persistants. Dans de nombreux cas, les chiens avec une MII présentent la diarrhée et des vomissements occasionnels sur une période de semaines, mois ou années. Dans un premier temps, ces symptômes peuvent être une réponse à un changement de régime ou à l’administration d’antibiotiques, mais les symptômes reviennent éventuellement lorsque la cause initiale n’est plus un facteur.

D’autres symptômes de la MII peuvent inclure la perte de poids, léthargie, fatigue, une difficulté à déféquer, ainsi que des selles sanglantes. Dans de nombreux cas, les chiens avec une MII ne semblent pas être malade. Le diagnostic d’une MII implique généralement des prises de sang, un examen fécal, une analyse d’urine, ainsi que des radiographies ou une échographie.

Traitements d’une maladie inflammatoire de l’intestin

Le traitement le plus courant pour la MII chez les chiens implique une combinaison de modifications du régime alimentaire et des médicaments. Les chiens avec une MII doivent être nourris d’aliments faciles à digérer pour minimiser la diarrhée et pour maximiser l’absorption des nutriments – des suppléments de fibres peuvent également être recommandés. Les options de médicaments pour une MII peuvent inclure des corticostéroïdes, des antibiotiques et d’autres médicaments anti-inflammatoires. Dans certains cas, le chien peut se faire donner des antiacides, des anti-nausées ou des médicaments anti-diarrhéiques. Malheureusement, la MII ne se guérit pas, mais elle peut être gérée à long terme en utilisant une combinaison de changements diététiques et de médicaments.

Si vous pensez que votre chien souffre de MII, il est essentiel que vous consultiez un vétérinaire. Sans traitement, votre chien pourrait développer de graves carences nutritionnelles qui pourraient affecter sa santé et son bien-être.

Maladie inflammatoire de l’intestin chez le chien
4.6 (92%) 5 votes