peanut_chien_mocheAvez-vous déjà entendu parler de Peanut ? Les photos de ce petit chien ont fait le tour du monde et ont affolé la toile le rendant célèbre à l’échelle planétaire.

Peanut, comprenez cacahuète dans la langue de Molière, n’est autre que le gagnant du désormais célèbre concours du chien le plus moche du monde. Ce concours n’en est pas à son coup d’essai puisque Peanut est le 26ème gagnant du titre. Organisé à Petaluna en Californie (Etats-Unis), ce concours hors norme récompense annuellement le chien jugé le plus laid. Il succède à Walle, un petit bâtard court sur pattes mi beagle mi basset de 4 ans, le gagnant de la session de l’année 2013 et à Yoda, le plus célèbre des gagnants et des chiens chinois à crête, race très représentée dans ce concours.

Cette année, c’est donc Peanut, un croisé Chihuahua et Shitzu de 2 ans qui a remporté tous les suffrages. Il doit sa victoire à un physique plus qu’atypique. Des yeux globuleux, des poils gris hirsutes, une dentition proéminente (lui donnant un air quelque peu menaçant), un corps tout frêle et des plaques de peau dépourvues de pelage ont fait la différence.

Son physique ingrat, Peanut ne l’a pas acquis de manière naturelle mais il doit malheureusement à des brûlures subies lorsqu’il n’était encore qu’un chiot. En effet, le petit chien a été victime de maltraitances dont les stigmates témoignent de l’infâme cruauté dont ses anciens propriétaires ont fait preuve.

L’allure peu avenante de Peanut mais aussi sa personnalité a permis à son actuelle maîtresse, Holly Chandler, originaire de Caroline du Nord de remporter la coquette somme de 1500 dollars. Elle a déclaré vouloir utiliser cette somme pour financer les frais vétérinaires de chiens victimes de maltraitance, une belle revanche sur la vie pour son petit Peanut !

Bien que ce genre de concours ne fasse pas l’unanimité chez les amoureux des animaux, il a néanmoins le mérite d’attirer l’attention publique sur la cause des violences faites aux animaux. Il véhicule également un message d’espoir car, en dépit de leur laideur, les chiens coulent des jours heureux avec des maîtres qui ont fait fi de leur différence et les aiment tels qu’ils sont. Un chien n’est en effet pas un accessoire de mode mais un être sensible et ces propriétaires de chiens atypiques l’ont bien compris. Ils sont beaux à leurs yeux et à leur façon ! Et puis, de toute façon la laideur reste une notion subjective tout comme la beauté.

Le chien le plus moche du monde
Notez cet article