L’alimentation canine

L’alimentation est un des facteurs principaux pour garder un chien en bonne santé. Il faut savoir qu’un chien, contrairement à nous, peut manger le même repas pendant toute sa vie sans aucun problème à partir du moment où il trouve son repas appétent. Si votre toutou commence à se lasser de son repas et délaisse sa gamelle, il est temps alors de changer. Mais face aux différents types d’alimentations, vous êtes perdus et vous ne savez pas laquelle conviendrait mieux à votre compagnon à 4 pattes.

chiens qui mangent

Avec quoi nourrir votre chien ?

Les croquettes, ce sont des aliments secs et fabriqués industriellement. Elles sont utilisées par plus de 75% de propriétaires de chien et sont appréciées des maîtres pour leur côté pratique, pas besoin de préparation. En revanche, elles augmenteront la quantité d’eau ingérée par votre chien, quantité d’eau qu’il ne trouvera pas dans cette alimentation sèche. Surveillez donc sa consommation d’eau afin qu’elle soit suffisante (environ 70 ml d’eau par kg de poids corporel).

De plus, les croquettes répondent parfaitement aux besoins nutritionnels de votre toutou à condition d’opter impérativement pour des croquettes de grande qualité ou appelées également premium. Inutile de donner à votre chien en plus de sa gamelle, les restes de table, cela peut être dangereux pour sa santé.

Autre avantage non négligeable des croquettes, elles sont adaptées à chaque chien selon son âge, sa race, son poids, son activité physique. En plus, elles peuvent être également utilisées pour lutter contre des problèmes de surpoids, d’allergies, de diabète. Demandez toujours l’avis de votre vétérinaire avant de choisir ce type de croquettes.

Les pâtées en boîte sont très appréciées des chiens car formulées par les industriels pour les rendre très appétissantes à tel point que votre toutou s’en lèchera les babines. Elles sont particulièrement adaptées aux chiens difficiles ou qui ont un petit appétit, ce qui peut être le cas des chiens âgés.

Contrairement aux croquettes, elles contiennent une grande part d’eau et, par conséquent, il en faudra davantage pour rassasier votre chien. Elles pèseront donc plus lourd sur votre budget alimentation. Qui dit eau dit également aliment périssable, il sera donc nécessaire de conserver la boîte au réfrigérateur après son ouverture et de la faire consommer rapidement par votre chien.

Autre inconvénient, les pâtées n’aident pas à lutter contre le tartre contrairement aux croquettes car elles nécessitent moins de mastication. Là encore, cet inconvénient peut se transformer en avantage pour les vieux toutous auxquels ils manquent des dents.

L’alimentation ménagère correspond à une pâtée maison. Souvent constituée par les restes de table, ce type d’alimentation peut être nocif pour le chien car déséquilibrée et non adaptée à ses besoins nutritionnels particuliers. Il est néanmoins possible de fournir ce type de repas à votre chien mais cela nécessite d’avoir une connaissance fine de ses besoins nutritionnels en terme de vitamines, minéraux et nutriments en fonction de sa taille, son âge, son activité etc. Dans ce dernier cas, il faudra alors s’astreindre à peser scrupuleusement les aliments constitutifs de la pâtée maison et de fournir à votre chien des aliments frais, ce qui est contraignant mais aussi beaucoup plus onéreux qu’une alimentation industrielle. Attention également à ne pas introduire dans votre préparation des aliments toxiques pour les chiens comme l’avocat ou les oignons par exemple.

Ne changez pas le type d’alimentation de votre chien du jour au lendemain, cela risquerait de lui provoquer quelques désordres intestinaux mais introduisez la nouvelle alimentation de façon progressive en la mélangeant à l’ancienne pendant quelques jours.

Croquettes, boîtes ou pâtées maison, toutes les informations sont maintenant entre vos mains. Reste à choisir laquelle correspondra le mieux à votre animal.

Alimentation
5 (100%) 8 votes